Articles tagués “base

Retour de vacances: aperçu des nail art réalisés, nouveautés et compagnie .. !

Plage_matin7

Mes petits choux, me voici enfin de retour après deux semaines de vacances bien méritées en Corse où il n’a fait que 32° (eh oui, seulement, quel malheur aha !). Bon, ici c’est pas la même, il fait tout gris souris et il faut renfiler les pulls pour mettre un doigt de pied dehors ! Comme vous avez dû le constater, je n’ai pas pu publier mes nail art au jour le jour sur Pinterest car je n’ai pas eu de connexion internet. Ce n’est tout de même pas une mauvaise chose, puisque j’ai pu profiter pleinement de mes vacances sans être accrochée à mes ongles ou à mon ordinateur.

J’ai quand même pensé à vous durant ces deux semaines, et je reviens avec plein de surprises: des nail art, poses simples et stamping  toussatoussa au nombre de 4 (oui pas plus, mais c’était les vacances et deux par semaines c’est largement suffisant pour ne pas malmener ses ongles, vacances ou non ! 🙂 ), des nouveautés (vernis x2 et top coat, rien que ça!), et de jolies photos de vacances qui viendront agrémenter l’article, ça changera !

Let’s GO !

Le premier nail art que j’ai réalisé est un nail art mat bicolore orange et noir (woula, ça devient compliqué à lire!), auquel j’ai ajouté du striping tape argenté pour souligner le côté graphique et masquer la démarcation noir/orange. Il faut savoir que c’est un nail art transformé car j’avais commencé par poser une couche de orange et j’avais fait des petits dessins au pinceau fin et à l’encre de chine mais ça ne m’a pas plu du tout et mon encre de chine a bavé partout, c’était la cata. J’ai donc repassé sur mon encre de chine avec un vernis noir très fluide et très couvrant de la marque Sinful Color. Essie Licorice ou Camelot de chez A England auraient pu convenir également. Je ne me suis pas embêtée à mettre du scotch pour avoir des lignes parfaites, j’ai simplement utilisé un pinceau fin pour avoir des lignes relativement droites puis j’ai rempli avec un pinceau plus épais. Pour le orange, c’est le 357 de chez Kiko qui a fait l’affaire car il est un peu plus vif que le monop’ make-up que je possède aussi. J’ai ensuite recouvert le noir du top coat mat de chez O.P.I avant de poser mon striping tape, et voilà!

Comme j’aime bien assortir mon vernis à mes tenues et donc à mes maillots quand je suis à la plage, j’ai continué mon périple onglesque avec une pose simple du vernis Kiko vert cactus  n°296 que j’ai rendu mat également, avant d’y apposer le motif « taches » à l’aide de la plaque de stamping 09 de la collection Princess de chez MoYou et du vernis blanc de chez Miss Cop. Je n’avais pas envie de réaliser des pois tout simples car c’est déjà ce que j’avais fait l’année dernière si vos souvenirs sont bons!

Ensuite, j’ai commencé la deuxième semaine avec une pose simple d’un vernis Formula X que je n’avais encore pas testé, joliment intitulé « Love Drug ». Sous le flacon, l’étiquette est pourtant assez répulsive : il y a du Formaldéhyde dans les vernis Formula X, chose que je n’ai pas précisé la dernière fois. Tant pis, mais faites attention à toujours mettre une bonne base de protection adaptée à vos ongles avant de poser votre couleur!

Ce fameux « Love Drug », c’est un joli prune que vous pouvez retrouver en visu ici sur le site de la marque. Je trouve cependant que cet aperçu est vraiment faux par rapport à la couleur du vernis qui est bien plus clair, c’est pourquoi je vous invite à regarder les inspirations de nailistas en bas de la page sous les photos du produits, si vous voulez être sûr de la colorimétrie. J’ai essayé de reproduire la couleur le plus fidèlement possible en photos, mais on ne sait jamais. Un basique de plus dans ma collection puisque c’est un vernis simple, sans effets, sans paillettes, sans rien, mais qui me plaît énormément. Je suis tout de même déçue d’avoir vu du formaldéhyde dedans mais bon, cela doit dépendre des coloris. Ce n’est donc pas une marque à répertorier dans les 3-free.

Enfin, le dernier nail art à avoir été sur mes ongles pendant ces vacances à été un petit triangulaire, ça me manquait tiens ! En fait, je voulais tester les laser toppings Bourjois qui me faisaient de l’oeil depuis longtemps longtemps. J’ai choisi la couleur 37 « Aqua Purple ». Il s’agit d’un vernis transparent utilisable en pose simple ou en top coat, rempli de millions de petites fibres en formes de bâtonnets. Les fibres sont violettes et roses mais virent respectivement du bleu au rouge en fonction de la lumière. Ce que je n’aime pas trop dans ces top coats c’est que les paillettes ou les fibres ne se répartissent pas uniformément. C’est aussi le but quelque part, mais si vous voulez vous la jouer « total look bâtonnets » (classe comme expression, avouez!) sur du noir par exemple ben vous allez vous retrouver avec des ongles disco et d’autres avec rien dessus. Je vous conseille donc de vous armer d’un pinceau (et d’un peu plus de patience) et de redéposer quelques paillettes là où il n’y en a pas. Bref, j’ai donc posé une base simple de noir Sinful Color et j’ai tout testé :
En accent nail sur l’annulaire, en « total look bâtonnets » 😉 , et enfin, en nail art triangles, en recouvrant certaines parties de mes ongles de vernis noirs avec un pinceau fin afin de ne laisser visible que des triangles de bâtonnets. Bon si vous ne suivez plus recommencez la lecture demain, parce que mon article est à rallonge et je suis très douée pour expliquer mes manoeuvres comme vous pouvez le voir ! Aha. Ensuite, une fois mes triangles faits, j’ai rajouté du striping tape pour faire comme précédemment : souligner le côté géométrique et ne plus voir de démarcation (utile quand vous avez fait des trucs pas trop trop soignés !).

J’ai terminé par une couche de top coat, ou plutôt de ma base Essie puisque je n’avais encore pas de top coat, pour sceller le tout. Alors, vous préférez quoi, l’accent nail, le total look ou le nail art ? 🙂

Je suis un peu mitigée concernant ces laser toppings, je les trouve cool, mais je pense que cela fait tellement longtemps que je les veux que je m’attendais à mieux, enfin je ne les utiliserai pas trop trop car comme tous les pailletés, pour l’enlever c’est galère faut reprendre la méthode papillotes « Edward aux mains d’argent » (Parce que, oui, on ressemble à ÇA quand on doit enlever les vernis à effets.. !).

Plage

J’ai également testé le top coat RapiDry, un top coat dit « à séchage rapide » que j’ai acheté en hésitant longuement entre lui et un sérum basique accélérateur de séchage qui ne fait pas protection. Comme je n’avais pas de top coat et qu’en plus il était moins cher, j’ai pris le top coat mais je regrette vraiment mon choix car je trouve qu’il sèche vraiment moins vite qu’un top coat classique, le comble ! Le pinceau est très très très épais et délivre une quantité de vernis pour un régiment. Je veux bien admettre qu’il ne faut pas toucher son vernis avec son top coat pour ne pas faire de trace ou quoi, mais là c’est carrément nul, et en plus je voulais un accélérateur de séchage et pas un truc immonde qui met 15 ans à sécher et qui fait buller. Bref, ça va pas m’aider à faire des nail art plus rapides tout ça .. !

Au moins c’est dit, après vous le trouverez peut-être formidable, rien ne vous empêche de tester. De toute façon je le réessayerai car en une fois il est difficile de se faire un avis car de multiples facteurs peuvent changer la donne (chaleur, humidité, etc.). Je vais donc retenter et je vous en reparlerai plus tard, si ça se trouve c’est une merveille !

Et bien dites-moi, ce fût un article interminable, mais il prend tout de même fin ici, avec une dernière photo de vacances finir en beauté et vous faire rêver un peu. On se retrouve très vite pour le concours, que je publierai en même temps que mon prochain article.

Rocapina

Bisous bisous,

Ju’.

Publicités

Nail art bleu électrique

bleu-éléctrique3Hello! Je suis désolée de ne publier que maintenant, en cette « heure tardive », mais ma journée fût bien remplie, et mon nail art pas terminé, c’est surtout ça d’ailleurs :p

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nail art bleu électrique comme l’indique le titre du post, car j’ai récemment acheté un petit pull de ce même bleu. J’ai la folie du bleu en ce moment, et pourtant le bleu électrique est loin d’être celui que je préfère, et je n’aurais jamais porté cette couleur auparavant. Comme on dit, « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » ! Sur cette magnifique phrase, je vous explique:

J’ai commencé par appliquer mes deux vernis de base: Skinny Jeans de chez E.L.F, et le colorplay 79 de chez deBBY. Ce sont tous les deux des vernis bleu foncé, le premier étant un vernis basique reprenant la couleur jeans brut, et le second étant un vernis légèrement plus clair car irisé, reflétant très bien la lumière. J’ai fait des aplats de couleur symétriques d’une main à l’autre, en posant deux couches pour les deux, le E.L.F pouvant très bien se porter en une seule couche car il a quand même une bonne couvrance. Le deBBY est beaucoup moins couvrant, il est très liquide et très transparent, il mériterait presque une troisième couche mais ça passe encore avec deux. On pourrait s’arrêter là, mais c’était trop simple à mon goût, donc j’ai posé des striping tapes en « V » sur chaque ongle recouvert du vernis E.L.F, puis j’ai rempli l’intérieur de ce « V » avec le Skinny Jeans à l’aide d’un pinceau spécial nail art acheté chez MoYou. J’ai ensuite nettoyé mon pinceau et je l’ai trempé dans le dissolvant pour nettoyer mon striping tape, car oui, je ne sais pas colorier, et je dépasse partout 🙂 Et voilà le travail, vous n’avez plus qu’à recouvrir d’une couche de top coat pour fixer vos striping tapes et lisser votre nail art pour un rendu plus uniforme, ce que je n’ai pas fait comme à ma grande habitude, car je n’ai encore pas de top coat « confiance » qui ne fait pas tout baver-rater quand je le pose, si vous avez des marques fétiches qui font un bon top coat, n’hésitez pas à me le marquer en commentaires sous mon article, ça me serait d’une grande aide! Je vais encore râler demain que mon striping tape se barre de tous les côtés, si ce n’est pas déjà le cas… !!! 🙂

Je vous souhaites une agréable soirée, et une bonne fin de semaine.

Bisous,

Ju’.


Cadeaux Kiko + Soldes Essie + Stamping MoYou = article très très très long!

kiko cadeau elise 7

Bonsoir bonsoir ! 🙂 Encore une longue semaine sans article malheureusement, mais je pense à vous, c’est pourquoi je vous ai concocté un nouveau récap’ plein de surprises ! Je vais d’abord vous présenter le super cadeau qu’une super copine m’a fait pour Noël (Eh oui, il y en a qui ont de la chance !!), et je continuerai avec les deux nail art que j’ai réalisés cette semaine.

Parlons peu, parlons bien, le voici, le voilà, le MA-GNI-FIQUE cadeau hyper pratique, utile, chouette, joli, classe, élégant, très bien conçu, bien pensé, réfléchi, imaginé, de la bonne taille, bonne couleur, bref parfait, top, génial :

trousse kiko trousse kiko 2

THE trousse de transport pour le nail art 😀 Mais c’est pas n’importe quelle trousse basique hein ! C’est vraiment un truc cool, avec une grande poche à fermeture pour mettre tout un tas de bazar (J’ai quand même réussi à y mettre 10 plaques de stamping MoYou dont 5 avec leur pochette en carton, le tampon à stamping et la raclette, et il y a encore de la place pour vous dire !), des petites poches pour les limes, bâtons de buis, et pinceaux en tout genre,

kiko cadeau elise 6et enfin, le truc qui fait toute la pochette………………… DES EMPLACEMENTS POUR LES VERNIS! 😮 Alors oui, bon, peut-être que c’est hyper connu et que je suis une inculte, mais moi je ne connaissais pas le principe, et c’est top, ça évite d’avoir 50 000 vernis en bataille dans une pochette qui au final ne ferme plus tellement elle déborde, et ça apprend à bien choisir les vernis que l’on veut emporter, car, non, il n’y a pas 500 espaces sinon ça ne s’appelle plus une pochette mais un camion ! Bref, pour résumer, il y a 8 emplacements, donc c’est déjà pas mal. Mais ce n’est pas tout, parce que quand j’ai ouvert la boîte, et ben y’en avait pas 8 des emplacements vides, mais seulement 6, parce que deux emplacements étaient pris par deux sublimes vernis (Kiko bien sûr!).

kiko cadeau elise 5

trousse kiko 4

Si ça c’est pas du cadeau top classe ! Donc je me suis empressée de faire une pose simple avec les ptits nouveaux.

kiko cadeau elise 8

J’ai posé le vieux rose/violet pâle 318 qui ressemble un peu au Essie  ‘Island Hopping’ que je vous ai déjà présenté. Toujours rien à dire sur les vernis Kiko, ce sont des vraies petites merveilles et encore plus vu leur prix ! Bon là j’ai rien à dire étant donné que c’était un cadeau, c’est encore mieux pour le budget !! 🙂 J’ai juste rajouté un accent nail avec le deuxième vernis pour le tester, c’est le 303, un pailleté taupe-grisé-brun hyper canon qui marche très bien en accent nail.

Voilà le résultat :

Passons maintenant au deuxième sujet phare de ce récap’ de la semaine : LES SOLDES ! Eh oui, les soldes c’est un moment que l’on attend toutes, et pas forcément pour les habits, mais pour les vernis Essie à moitié prix ! J’ai quand même été raisonnable (pour le moment), je n’ai acheté qu’un vernis et une base. J’ai donc eu pour le prix d’un seul vernis Essie un joli gris-vert-bleuté ‘Maximillian strasse her », et une super base ‘Rock solid’ qui, comme son nom l’indique est un « soin ultra force » dont je vous reparlerai plus tard car en deux jours je ne peux guère me faire un avis. J’ai donc voulu tester immédiatement ce petit vernis tout doux, pastel, trop chouette, avec un stamping de la plaque MoYou Princess collection 09 et le vernis Kiko Mirror gris -jenesaispluscombien-. Le résultat est super, très discret, mais le stamping se voit à la lumière, tout ce que j’adore. Allez, je vous montre tout ça ! 😉

Je vous fais plein de bisous, et je m’excuse pour cet article si long et plein de folies !

Ju’


Le matériel

matériel

Pour avoir de belles mains, il faut quand même un minimum de matériel, sauf si l’on a été gâté par la nature et que l’on a des mains sublimes mais bon, dans tous les cas il faut en prendre soin. Pour ça, j’utilise la crème pour les mains Mixa que j’applique tous les soirs en bonne épaisseur. Il vous faudra aussi un baume pour cuticule, des petits bâtons de buis pour les repousser (non non non, il ne faut pas les couper sous peine d’avoir des immondes peaux épaisses et dures à la place de vos chères petites peaux qui, ne l’oublions pas, sont là pour protéger vos ongles), une lime à ongle (à adapter suivant vos types d’ongles > voir mon article « Quelle lime pour quel type d’ongle? »), et du vernis bien évidemment.

matos

Concernant les vernis, j’utilise vraiment de tout, même pour le stamping car la plupart de mes vernis fonctionnent très bien. Si ce n’est pas le cas, je vous le ferai savoir à travers mes articles. Je fais cependant très attention à la composition des vernis que j’achète. En effet, il faut préférer des vernis dit ‘3-free‘  qui ne contiennent pas de formaldéhyde, pas de dibutylphtalate, et pas de toluène. Attention, beaucoup de marques se disent 3-free sans l’être réellement. Les marques les plus chères ne sont pas forcément les moins dangereuses, bien au contraire (cf: Dior). Il existe également des vernis ‘4-free’ ou ‘5-free’ sans résine de formaldéhyde et sans camphre. Il y a également les vernis non testés sur les animaux appelés « cruelty free ». E.L.F, Zoya, Revlon, Butter London restent les principales marques « les moins toxiques » pour nos jolies mimines mais cela dépend des couleurs, attention donc à la composition… Je vous adresse un lien d’une émission datant de 2012 concernant la toxicité de certains vernis, vous allez être surpris par certaines marques.. ! 

C’est par ici !

Il vous faudra impérativement une base à adapter également en fonction de votre type d’ongle, qui se posera juste avant de poser le vernis que vous désirez pour éviter un transfert des pigments d’une part, et des produits chimiques contenus dans les vernis d’autre part.Il existe une multitude de bases pour ongles fragiles, mous, cassants, des bases lissantes pour ongles striés, des bases blanchissantes, des bases qui font également top coat, et j’en passe. A vous de trouver laquelle vous correspondra le mieux. Je n’ai pas de base phare, j’en essaye beaucoup des différentes afin de vous donner mon avis sur celles-ci. Il vous faudra également un top coat, vernis protecteur que l’on applique en dernier afin de lisser les différentes couches de vernis posés, de protéger votre nail art ou votre pose simple, et de faire briller. Il existe également des top coat mat qui donnent un très joli rendu, ou des top coat intégré au vernis. Pour les feignantes, vous pouvez utiliser du dry coat qui est un accélérateur de séchage. Concernant le stamping,  j’utilise les plaques Bundle Monster et MoYou, et la raclette et le tampon de la marque KONAD. Vous pouvez aussi agrémenter vos ongles de tout un tas de choses comme le striping tape qui est un rouleau de fin « scotch »  brillant à poser sur l’ongle, les paillettes, la poudre de velours, les microbilles pour un effet caviar, ou encore les studs, bijoux d’ongles, etc…

Les cotons tiges, cotons et le dissolvant deviennent également vos meilleurs amis! Attention aux dissolvants qu’il est préférable de choisir sans acétone pour éviter de dessécher vos ongles encore plus. En ce qui me concerne, je bannis les dissolvants express sous forme de bain de trempette car il ne me convienne pas du tout.

Je pense ne rien avoir oublié et  j’espère vous avoir éclairé 🙂