Articles tagués “ongles

Retour de vacances: aperçu des nail art réalisés, nouveautés et compagnie .. !

Plage_matin7

Mes petits choux, me voici enfin de retour après deux semaines de vacances bien méritées en Corse où il n’a fait que 32° (eh oui, seulement, quel malheur aha !). Bon, ici c’est pas la même, il fait tout gris souris et il faut renfiler les pulls pour mettre un doigt de pied dehors ! Comme vous avez dû le constater, je n’ai pas pu publier mes nail art au jour le jour sur Pinterest car je n’ai pas eu de connexion internet. Ce n’est tout de même pas une mauvaise chose, puisque j’ai pu profiter pleinement de mes vacances sans être accrochée à mes ongles ou à mon ordinateur.

J’ai quand même pensé à vous durant ces deux semaines, et je reviens avec plein de surprises: des nail art, poses simples et stamping  toussatoussa au nombre de 4 (oui pas plus, mais c’était les vacances et deux par semaines c’est largement suffisant pour ne pas malmener ses ongles, vacances ou non ! 🙂 ), des nouveautés (vernis x2 et top coat, rien que ça!), et de jolies photos de vacances qui viendront agrémenter l’article, ça changera !

Let’s GO !

Le premier nail art que j’ai réalisé est un nail art mat bicolore orange et noir (woula, ça devient compliqué à lire!), auquel j’ai ajouté du striping tape argenté pour souligner le côté graphique et masquer la démarcation noir/orange. Il faut savoir que c’est un nail art transformé car j’avais commencé par poser une couche de orange et j’avais fait des petits dessins au pinceau fin et à l’encre de chine mais ça ne m’a pas plu du tout et mon encre de chine a bavé partout, c’était la cata. J’ai donc repassé sur mon encre de chine avec un vernis noir très fluide et très couvrant de la marque Sinful Color. Essie Licorice ou Camelot de chez A England auraient pu convenir également. Je ne me suis pas embêtée à mettre du scotch pour avoir des lignes parfaites, j’ai simplement utilisé un pinceau fin pour avoir des lignes relativement droites puis j’ai rempli avec un pinceau plus épais. Pour le orange, c’est le 357 de chez Kiko qui a fait l’affaire car il est un peu plus vif que le monop’ make-up que je possède aussi. J’ai ensuite recouvert le noir du top coat mat de chez O.P.I avant de poser mon striping tape, et voilà!

Comme j’aime bien assortir mon vernis à mes tenues et donc à mes maillots quand je suis à la plage, j’ai continué mon périple onglesque avec une pose simple du vernis Kiko vert cactus  n°296 que j’ai rendu mat également, avant d’y apposer le motif « taches » à l’aide de la plaque de stamping 09 de la collection Princess de chez MoYou et du vernis blanc de chez Miss Cop. Je n’avais pas envie de réaliser des pois tout simples car c’est déjà ce que j’avais fait l’année dernière si vos souvenirs sont bons!

Ensuite, j’ai commencé la deuxième semaine avec une pose simple d’un vernis Formula X que je n’avais encore pas testé, joliment intitulé « Love Drug ». Sous le flacon, l’étiquette est pourtant assez répulsive : il y a du Formaldéhyde dans les vernis Formula X, chose que je n’ai pas précisé la dernière fois. Tant pis, mais faites attention à toujours mettre une bonne base de protection adaptée à vos ongles avant de poser votre couleur!

Ce fameux « Love Drug », c’est un joli prune que vous pouvez retrouver en visu ici sur le site de la marque. Je trouve cependant que cet aperçu est vraiment faux par rapport à la couleur du vernis qui est bien plus clair, c’est pourquoi je vous invite à regarder les inspirations de nailistas en bas de la page sous les photos du produits, si vous voulez être sûr de la colorimétrie. J’ai essayé de reproduire la couleur le plus fidèlement possible en photos, mais on ne sait jamais. Un basique de plus dans ma collection puisque c’est un vernis simple, sans effets, sans paillettes, sans rien, mais qui me plaît énormément. Je suis tout de même déçue d’avoir vu du formaldéhyde dedans mais bon, cela doit dépendre des coloris. Ce n’est donc pas une marque à répertorier dans les 3-free.

Enfin, le dernier nail art à avoir été sur mes ongles pendant ces vacances à été un petit triangulaire, ça me manquait tiens ! En fait, je voulais tester les laser toppings Bourjois qui me faisaient de l’oeil depuis longtemps longtemps. J’ai choisi la couleur 37 « Aqua Purple ». Il s’agit d’un vernis transparent utilisable en pose simple ou en top coat, rempli de millions de petites fibres en formes de bâtonnets. Les fibres sont violettes et roses mais virent respectivement du bleu au rouge en fonction de la lumière. Ce que je n’aime pas trop dans ces top coats c’est que les paillettes ou les fibres ne se répartissent pas uniformément. C’est aussi le but quelque part, mais si vous voulez vous la jouer « total look bâtonnets » (classe comme expression, avouez!) sur du noir par exemple ben vous allez vous retrouver avec des ongles disco et d’autres avec rien dessus. Je vous conseille donc de vous armer d’un pinceau (et d’un peu plus de patience) et de redéposer quelques paillettes là où il n’y en a pas. Bref, j’ai donc posé une base simple de noir Sinful Color et j’ai tout testé :
En accent nail sur l’annulaire, en « total look bâtonnets » 😉 , et enfin, en nail art triangles, en recouvrant certaines parties de mes ongles de vernis noirs avec un pinceau fin afin de ne laisser visible que des triangles de bâtonnets. Bon si vous ne suivez plus recommencez la lecture demain, parce que mon article est à rallonge et je suis très douée pour expliquer mes manoeuvres comme vous pouvez le voir ! Aha. Ensuite, une fois mes triangles faits, j’ai rajouté du striping tape pour faire comme précédemment : souligner le côté géométrique et ne plus voir de démarcation (utile quand vous avez fait des trucs pas trop trop soignés !).

J’ai terminé par une couche de top coat, ou plutôt de ma base Essie puisque je n’avais encore pas de top coat, pour sceller le tout. Alors, vous préférez quoi, l’accent nail, le total look ou le nail art ? 🙂

Je suis un peu mitigée concernant ces laser toppings, je les trouve cool, mais je pense que cela fait tellement longtemps que je les veux que je m’attendais à mieux, enfin je ne les utiliserai pas trop trop car comme tous les pailletés, pour l’enlever c’est galère faut reprendre la méthode papillotes « Edward aux mains d’argent » (Parce que, oui, on ressemble à ÇA quand on doit enlever les vernis à effets.. !).

Plage

J’ai également testé le top coat RapiDry, un top coat dit « à séchage rapide » que j’ai acheté en hésitant longuement entre lui et un sérum basique accélérateur de séchage qui ne fait pas protection. Comme je n’avais pas de top coat et qu’en plus il était moins cher, j’ai pris le top coat mais je regrette vraiment mon choix car je trouve qu’il sèche vraiment moins vite qu’un top coat classique, le comble ! Le pinceau est très très très épais et délivre une quantité de vernis pour un régiment. Je veux bien admettre qu’il ne faut pas toucher son vernis avec son top coat pour ne pas faire de trace ou quoi, mais là c’est carrément nul, et en plus je voulais un accélérateur de séchage et pas un truc immonde qui met 15 ans à sécher et qui fait buller. Bref, ça va pas m’aider à faire des nail art plus rapides tout ça .. !

Au moins c’est dit, après vous le trouverez peut-être formidable, rien ne vous empêche de tester. De toute façon je le réessayerai car en une fois il est difficile de se faire un avis car de multiples facteurs peuvent changer la donne (chaleur, humidité, etc.). Je vais donc retenter et je vous en reparlerai plus tard, si ça se trouve c’est une merveille !

Et bien dites-moi, ce fût un article interminable, mais il prend tout de même fin ici, avec une dernière photo de vacances finir en beauté et vous faire rêver un peu. On se retrouve très vite pour le concours, que je publierai en même temps que mon prochain article.

Rocapina

Bisous bisous,

Ju’.

Publicités

Le stress des vacances ?! ; NON au vernis Louboutin!

Les amis, l’heure est grave … ! Cela fait plus d’un mois que je n’ai rien publié, une honte internationale. Le mois de juillet a été très rempli entre mon second stage en entreprise à Lyon où je rentrais tard les soirs et les diverses choses à faire le week-end, je n’ai vraiment pas eu le temps. Un autre problème se pose depuis mon retour de Lyon, synonyme de vacances pourtant, mais qui m’empêche aussi de publier : J’ai recommencé à me ronger les ongles ! Mon dieu misère, mais que se passe-t-il ? Je ne suis pourtant pas stressée puisque je suis en vacances ! Peut-être existe-t-il un syndrôme du stress des vacances ? Quoi qu’il en soit, je ne pense pas en être atteinte. Je pense que c’est simplement l’ennui. Eh oui, parce que je me ronge les ongles quand je ne fais rien, souvent devant la télé d’ailleurs. Et c’est un cercle vicieux, puisqu’avec du vernis et des ongles bien fait, je n’avais aucune envie de les ronger. Mais en ce moment ils m’énervent, ils se dédoublent, et ont des petits accrocs qui obligent à utiliser les dents pour les enlever, et voilà, je me ronge les ongles donc plus de nail art, et plus de nail art entraîne un rognage intempestif. Je pense que ce n’est évidemment qu’une phase, où je devrais me promener avec une lime à ongle accrochée à la main d’ailleurs ! En plus, ils ne sont pas si courts que ça comparé à une époque quand j’étais petite où mes ongles ne couvraient que la moitié du bout de mon doigt ! Là c’est correct, c’est comme si je venais de me couper les ongles et de les limer à ras du doigt, et j’ai réussi à en épargner 4 ! Mais bon, le nail art n’est tout de même pas possible.

Je pense quand même bien fort à vous, et je me suis acheté un kit de pinceaux dans un magasin d’art décoratif (Cultura pour ne pas le citer!), je suis donc parée pour vous faire des trucs de foufous dès que mes petits ongles se seront refait une santé. De plus, une amie m’a offert mon tout premier vernis O.P.I, un top coat mat qu’elle adore et qu’elle n’a pu s’empêcher de m’acheter (Merci poulette!). J’ai bien envie aussi de m’acheter un vernis Formula X avec les 20% que j’ai chez Sephora ! (La tentation est trop forte!) Je vous ferai donc un topo de tout ce petit monde à mon retour de vacances (en espérant que mes ongles soient longs, sinon tant pis, je ferai quand même un article avec des photos de mains pas belles !).

J’essayerai aussi de me vernir les ongles pendant mes vacances en faisant des poses simples ou seulement des nail art basiques, et de publier les photos sur Pinterest, alors ABONNEZ-VOUS À MON CONTENU! 🙂. J’ai bien dit « j’essayerai » hihi, car le programme risque d’être chargé et je ne sais pas si j’aurai une bonne connexion internet.

Je serai donc absente sur le blog du 8 au 27-28 août, en espérant vous retrouver nombreuses à la rentrée pour ce fameux concours qui est enfin prêt et qui n’attend que d’être publié !

Bref, je profite aussi de cet article pour vous parler du fameux, du grand, du magnifique … vernis Louboutin qui affole les NPA et toute la toile (et qui coûte 5 bras, oui parce que l’expression « coûter un bras » serait trop peu ici!). Mon avis ne sera sûrement pas objectif puisque je ne l’ai pas acheté, parce que pour 45 euros + les frais de port, et bien je préfère m’acheter à manger pour quelques semaines plutôt qu’un vernis en faisant la grève de la faim !! ^^
Pour tout vous dire, je ne connaissais même pas cette marque, pour vous dire à quel point je suis une « fashionista » aha ! J’ai donc découvert la marque à la semelle rouge très récemment, et cela ne m’a pas donné plus envie d’acheter le vernis ..
Mais Pourquoi ? pourquoi ? pourquoi Justaaaaïne, ma chérie, les Louboutins c’est le staïiiiile, avec ta morphologie en X Y Z c’est parfaiiiiiiit, MA-gni-fayyyque ! (cf. : Christina Cordula pour les incultes).
Oui, mais non! Non non non, si quelqu’un me l’offre évidemment que je ne lui rejetterai pas à la figure en crachant dessus, oui évidemment je le prendrai, mais je me sentirai très gênée d’accepter un cadeau pareil, et  surtout très mal pour la personne qui a acheté un vernis rouge semelle pour 45 euros.. Faut pas abuser quand même, je suis loin loin mais très loin d’être riche, et même si j’aime dépenser mes sous dans des habits ou des chaussures, je reste raisonnable et là c’est beaucoup trop. Certes, comme tout le monde en parle, évidemment ça donne envie de le tester, ou d’avoir le flacon juste parce qu’il est, il faut quand même l’avouer, très joli, différent, et même assez impressionnant. Apparemment Louboutin ne rigole pas sur le packaging, avec un super écrin et un flacon carré, très géométrique et dégradé pour laisser entrevoir la couleur.. Mais non, toujours pas pour moi, ça reste clairement un produit de luxe, et je ne pense pas qu’il aurait sa place dans ma collection de vernis plutôt simples et à tout petits prix ! Et je ne craquerai pas, surtout sans l’avoir vu en vrai, si ça se trouve il est moins beau ! (qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour se convaincre !!). Bon en tout cas vous pouvez retrouver des supers photos et des articles plus détaillés sur le produit en lui même (qui s’avère être « génialissimeeeee » encore heureux, vu le prix!) sur le blog de Pshiiit évidemment, par ici, ou de Didoline, par là ! 🙂

Voilà les filles, je vous laisse la dessus, et je vous souhaite de bonnes vacances pour celles qui en ont, sous le soleil j’espère pour vous, sinon tant pis, regardez la télé avec un chocolat chaud et une couette ! 😉 Pour moi ce sera la Corse et la plongée, donc ça va aller !!

Gros bisous, et à très bientôt sur Pinterest ! 🙂


Ambiance cocooning

banière

Coucou les filles ! Les semaines filent à une vitesse, je n’ai plus le temps de rien faire (zut, zut, zut). Les vernis passent donc un peu à la trappe, et je n’ai toujours pas les moyens pour des nouveautés. Le nail art d’aujourd’hui sera donc avec des couleurs que vous connaissez déjà, mais tant pis, c’est pas pour ça que ce sera du déjà vu, pas de panique ! 🙂
Les couleurs d’aujourd’hui ne seront pas non plus des couleurs estivales (Bouhhhhhh, la nulleeeeee !), et je ne sais même pas si on peut appeler ça des couleurs, mais j’aime bien, c’est plutôt très hivernal même, ça doit être la disparition temporaire du soleil qui m’affecte (ou l’envie de tartiflette je ne sais pas … !!).
Venons en aux faits, j’ai donc choisi d’associer « Maximillian strasse her » de chez Essie, un joli gris pâle/vert d’eau très fluide et super facile à appliquer, avec un gris plus foncé signé Kiko (le n°327 pour les curieuses). Je trouvais l’association très douce, réconfortante, ça me fait penser à une journée enneigée avec un plaid et un chocolat chaud recouvert de chantilly (oui, mon imagination est débordante!). Bon c’est sûr que si vous lisez ça sous un soleil de plomb, ça doit pas vraiment donner envie mais enfin, vous avez compris l’idée !
J’étais partie sur une idée de dégradé avec mes deux vernis bleus Pupa, puis finalement j’ai rebroussé chemin car je n’ai une fois de plus pas eu le courage ni l’envie de porter du bleu après une longue réflexion !! J’ai aussi pensé à du rouge pour assortir à mes chaussures toutes neuves achetées en soldes, mais je n’ai pas emmené avec moi de joli rouge qui irait avec, les vernis que j’ai tirent plus vers le corail et l’orangé. Bref, ça ne m’empêchera pas de vous montrer les chaussures, ça changera un peu des petits articles minuscules avec seulement des ongles, des ongles et encore des ongles, que j’ai l’habitude de vous écrire.

Pour ce nail art, j’ai d’abord posé une couche de Kiko gris foncé sur le majeur, l’annulaire et le pouce, puis j’ai posé sur les deux ongles restants une couche de blanc de chez Miss Cop avant de poser le vernis Essie, pour m’éviter d’en mettre 40 couches avant qu’il soit couvrant (moi et l’art de l’exagération!). Le problème avec une couche de vernis blanc en dessous, c’est qu’il apparaît vite au niveau du bord libre et de la cuticule si on ne recouvre pas bien avec le vernis que l’on pose au dessus, donc résultat c’est pas joli. Il faut donc faire attention à ce petit détail. Cet article me permet également de vous redonner mon avis sur les vernis MissCop, dont je ne vous ai dit que des compliments. Aujourd’hui, après des mois d’utilisation, mon avis a quelque peu changé. Le vernis est devenu plus pâteux, difficile à appliquer, et il a légèrement fait buller le Essie, alors qu’il était vraiment bien sec. En bref, ces vernis qui ne sont vraiment pas chers sont bien mais pas sur le long terme, car ils vieillissent vraiment mal. A vous de voir maintenant si vous préferez acheter un bon vernis blanc une fois qui ne changera pas d’aspect en y mettant le prix, ou si vous optez plutôt pour le renouvellement en achetant des vernis moins chers mais de moins bonne qualité qu’il faudra jeter ou rediluer avant d’arriver à la fin du flacounet.

Cocooning-nails-2

J’ai ensuite utilisé la plaque de stamping Princess 10 de chez MoYou avec un motif très fin, végétal, rappelant les photographies de plantes de Karl Blossfeldt (voir galerie). Pourquoi ce motif ? Parce qu’il est doux et discret, parfait pour aller avec mon idée de départ, et parce que je ne voulais pas refaire des pois une fois de plus, même si cela aurait été tout aussi joli. L’inconvénient de ce motif, c’est qu’il est tellement fin et minutieux qu’il faut forcer comme une brute sur le tampon pour que tout le motif y adhère, ce qui est vite très chiant, il faut l’avouer. Il faut juste le savoir et en général la deuxième fois c’est la bonne ! J’ai donc réussie à faire adhérer le motif sur le tampon et à le reporter sur mon ongle, et j’en suis ravie. Le motif est très discret, surtout avec la couleur que j’ai utilisé sur un vernis foncé, c’est presque invisible, mais ça se voit quand même et c’est top, tout à fait ce que j’apprécie, discrétion et élégance.

Et pour celles qui ont lu l’article jusqu’au bout et qui se pose peut-être la question, NON je ne m’amuse pas à couper court un ongle sur deux, j’ai toujours mes fameux soucis ongulaires, et en plus je n’arrête pas de me les couper dans la mandoline et les divers couteaux que j’utilise !
Pour terminer ce petit article, voilà une petite photo de ces fameuses chaussures achetées chez Texto:

chaussures

Voilà les filles, je vous fais plein de bisous,

Ju’.

 


Bicolore

rayures7

Bonjour à toutes (et à tous pourquoi pas ?!) ! J’espère que vous allez bien par ce temps très ensoleillé et ces fortes chaleurs. Je pense que vous pensez (ouh ça devient philosophique) que cet article va renfermer ma fameuse surprise… et bien malheureusement non, toujours pas, finalement il faudra trouver une autre occasion que les un an du blog pour cette surprise car d’ici à ce qu’elle arrive sur le blog, ça sera peut-être bien les deux ans … ! Non j’exagère, mais plus sérieusement, j’attends toujours la réponse de certaines marques, donc tant que je n’ai pas cette fameuse réponse, pas de surprise malheureusement.. Tant pis, ça attendra, mais pour l’heure, je vous présente un nail art bicolore et à rayures, très facile à faire, avec des couleurs plutôt osées mais qui fonctionnent bien (ahhhh ces fameuses couleurs complémentaires ! Retournons donc en cours d’optique et de sensitométrie pour revoir les colorants des couches sensibles d’une émulsion de bromure d’argent… TOUT A FAIT !) Donc bref, pour en revenir aux ongles, et pour faire court, j’ai utilisé du bleu et du orange (oui, tout ça pour ça). J’ai très peu d’inspiration ces temps-ci, et surtout très peu de temps. Comme vous avez pu le constater, je n’ai finalement rien publier le w-e dernier alors que je vous avais promis monts et merveilles. J’ai donc pris la décision de publier qu’une fois par semaine en ce moment, ce que je fais depuis déjà quelques semaines.

Pour aujourd’hui, j’ai jeté mon dévolu sur le bleu indigo Pupa et le orange de chez monop’ make-up. J’ai mis une base blanche (MissCop) avant de poser des striping tape verticalement sur mes ongles, puis j’ai colorés les lignes en alternant bleu et orange. J’ai ensuite enlevé les striping tape et fait des poses simples sur les autres ongles. Le résultat me fait penser à des bonbons, je ne sais pas pourquoi, ça doit me faire penser aux rayures des berlingots ! J’aime beaucoup ces couleurs en ce moment, même si elles ne sont pas forcément faciles à porter, le blanc leur donne un  côté moins « choc » qu’elles pourraient l’être seules, l’une à côté de l’autre.

Après une semaine de réflexion, je me demande si je vais refaire un autre blog avec un autre nom, un autre visuel, ou si je vais carrément tout arrêter, je ne sais pas, un an = le bilan ! et je me rends compte que si au bout d’un an je n’ai pas eu tellement de visites, je n’en aurai pas beaucoup plus après. Quoi qu’il en soit je vous tiendrai au courant, en attendant je vous souhaite une bonne journée, et vous dis à très bientôt 🙂


Une envolée de confettis pour un mariage réussi!

confettis_mariage_9

Hello! 🙂 Je viens de me rendre compte que cela fait trois fois de suite que je publie un article dont le titre commence par « retour » ou « le retour »… Il serait peut-être temps de changer, hum hum …

confettis_mariage_10Aujourd’hui, pas de retour, mais plutôt un départ vers Dijon où un mariage m’attend. Après ce petit week-end du jeudi férié et du vendredi où j’ai eu la chance de faire le pont (eh oui, ne pleurez pas, vous aussi un jour, peut-être…!), eh bien le vrai week-end s’annonce long et chargé, j’ai même failli en oublier le blog, mais cela faisait déjà un petit moment que je n’avais pas publié, et je n’allais pas publier ce dimanche, alors me voici, me voilà ! J’étais donc en manque de temps, en manque d’inspiration, en manque de motivation et en manque d’argent donc pas de nouveaux vernis à l’horizon, et pas de trucs mirobolants non plus malheureusement pour vous! J’ai simplement fait efficace pour être un peu près présentable et assortie pour ce fameux mariage. Comme ma tenue va se composer d’une jupe noire et d’un haut corail flashy, j’ai posé deux couches de Essie Peach Daiquiri sur mes mains et mes pieds, puis j’ai ressorti mon top coat confettis l’Oréal que j’ai appliqué sur les mains seulement (faut pas que ce soit too much non plus, et en plus il ne faut jamais avoir les mains et les pieds identiques !). Je vous avais déjà présenté ce fameux top coat confettis au rendu street art/grafitti/tag, que j’avais posé sur une base noire et qui rendait déjà très bien, et bien le revoici sur une base colorée. Je le trouve toujours aussi bien, et j’ai même découvert qu’il rendait le vernis du dessous légèrement mat. Le seul souci avec ce genre de vernis, c’est que les paillettes ne s’appliquent pas toujours uniformément sur l’ongle et en retouchant un peu et bien le vernis transparent dans lequel baigne toutes ces particules magiques ne reste pas lisse (dû aux plusieurs passages du pinceau). Je conseillerais donc de rajouter une couche de top coat par dessus tout ce tralala, même si, comme à ma grande habitude, je ne l’ai pas fait, car je n’ai toujours pas trouvé LE top coat digne de ce nom, et parce que j’avais clairement la flemmingite aiguë ! J’ai quand même rajouté mon petit grain de sel dans ce top coat déjà bien chargé, en faisant des petits pois de différentes tailles au dotting tool avec le vernis argenté Rimmel « Your Majesty », pour donner de la brillance et de la matière au vernis.

Sur ces jolies paroles, je vous souhaite un très bon week end, et vous dis à la semaine prochaine les petits loups!

Ju’.


Le retour du soleil: petits pois colorés

pois-colorés
Coucou les filles! J’espère que vous avez passé un aussi bon week end que moi, sous le soleil qui commence à pointer le bout de son nez. Je ne peux pas trop publier la semaine en ce moment car je travaille et mes horaires ne me permettent pas trop de me faire les ongles, d’écrire un article, et tout le tralala. Je pense quand même à vous le week-end, c’est pourquoi je vous retrouve aujourd’hui pour un nail art… qui ne ressemble pas tellement à ce que j’imaginais à la base ^^
Déjà, j’en avais tellement marre de mes ongles qui partaient en javel, que j’ai décidé de tout couper court, c’est le meilleur moyen pour leur refaire une santé, surtout que je recommençais à les ronger. Je déteste mes ongles quand ils sont courts mais bon, je n’allais pas attendre un mois avant de refaire un article alors voilà.
J’ai réalisé un aplat avec deux couches du vernis Essie Sole Mate 45, un prune assez foncé, que j’ai éclairci avec un accent nail gris pailleté (le Rimmel Your Majesty 239) et des lignes de ce même vernis sur les autres doigts. C’est là que j’imaginais un truc beaucoup plus fin et gracieux car je comptais mettre des pois accroché à une fine ligne, plutôt qu’à des traits grossiers comme ici, mais je n’ai pas de pinceau fin alors ça complique la chose.. J’ai quand même failli m’arrêter là car je trouvais le résultat assez joli, mais dans ma tête j’imaginais un truc plus coloré, donc j’ai continué!
J’ai réalisé des pois argentés de part et d’autre de la ligne centrale, puis j’ai ajouté dans chaque pois des autres pois plus petits, orangés (Monop’ make-up) et vert anis (Bourjois Lime Catwalk 38)
(Ouch, désolée, le soleil s’est invité sur mon pouce, c’est pas joli joli !!)
Je ne suis pas satisfaite du résultat, même si les couleurs vont bien ensembles et que cela reste correct. Le nail art rend beaucoup mieux à l’ombre qu’en plein soleil car le gris pailleté renvoie toute la lumière donc on distingue moins les pois colorés qu’il y a par dessus, surtout au niveau du vert anis qui se fait littéralement cramer par le gris argenté. Le résultat est quand même sympathique donc je vais essayer de le garder plus d’une heure !! Mais je réessayerai ce nail art quand j’aurai investi dans un super pinceau tout fin, pour que ce soit plus minutieux et plus comme je l’espérais.
Voilà voilà, je vous souhaite une bonne fin de journée et une bonne semaine à vous,
(PS: désolée pour la présentation tout en bloc, mais wordpress doit avoir des bug, ma mise en page ne se publie pas…)
Plein de bisous,
Ju’

Swatch deBBY gel play 03 turquoise néon

swatch-debby-gel-play-03-(12)

Hi! Je ne sais pas chez vous, mais ici, il fait moche, et comme c’est un jour férié, j’en profite pour flâner au chaud à la maison, mais également pour vous montrer le vernis deBBY gel play 03 en pose simple. Je préfère vous prévenir, je ne suis pas du tout convaincue, la couleur est identique à mon Kiko n°389 que je n’aimais déjà pas trop, je ne sais pas pourquoi je m’en suis rachetée un de cette couleur d’ailleurs, je dois sûrement être à la recherche du turquoise parfait, mais ce ne sera pas celui-là l’heureux élu, croyez-moi… Je pense qu’en stamping ou dans un nail art, la couleur peut être parfaite car elle est très pétante, voire néon, et peut donner un bon coup de pep’s à la manucure, mais je ne pense pas que celui-ci fonctionne pour le stamping vu sa texture très épaisse et peu malléable. Mieux vaut donc utiliser le Kiko. J’ai quand même fait des photos de ce fameux vernis en pose simple, mais non, je n’adhère pas du tout, la texture n’est pas vraiment gel, du moins je ne le distingue pas, bien que le vernis soit brillant, je ne trouve pas qu’il le soit plus qu’un autre. En plus il sèche assez vite, ou en tout cas il se pose difficilement, car s’il y a le moindre défaut cela se voit tout de suite, et c’est impossible à bidouiller comme on pourrait le faire avec certains autres vernis et passant sa langue sur un accroc pour le lisser, ou en reposant quelques touches de vernis par-ci par-là s’il y a des irrégularités. Je n’ai pas mis de top coat, c’est peut-être à cause de ça mais quand même, un vernis qui se dit ultra glossy shiny brillant qui illumine la Terre entière n’a pas besoin de top coat selon moi. Tout est bizarre, je n’arrive pas à le définir, en tout cas ce n’est pas une couleur que j’aime porter, beaucoup trop voyant.. Bref, je ne suis pas satisfaite, et je ne l’utiliserai plus en pose simple, tout comme mon Kiko d’ailleurs, qui reste un peu au placard.. ^^

Je suis désolée si l’on constate d’énormes différences de couleurs de peau entre mes anciennes photos et mes nouvelles, mais depuis que j’ai changé d’ordinateur, je me rends compte que mes anciennes photos sont vraiment catastrophiques, ultra contrastée, couleur de peau surnaturelle, presque bleue-grise extraterrestre parfois… Je m’excuse donc si vous constatez ce genre de défaut, mais en fonction de la calibration des écrans, les photos changent du tout au tout, d’où la difficulté de vous montrer des couleurs exactes via internet, ce qui est également gênant lors de l’achat de vernis sur le net.

Je pense publier un dernier post demain, avant une semaine de vacances bien méritées, je serais donc absente jusqu’à samedi ou dimanche, mais celles qui me suivent sur Pinterest pourront toujours voir ce que je fais si j’arrive à avoir une connexion internet dans la semaine.
Plein de bisous,

Ju’


Nail art bleu électrique

bleu-éléctrique3Hello! Je suis désolée de ne publier que maintenant, en cette « heure tardive », mais ma journée fût bien remplie, et mon nail art pas terminé, c’est surtout ça d’ailleurs :p

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nail art bleu électrique comme l’indique le titre du post, car j’ai récemment acheté un petit pull de ce même bleu. J’ai la folie du bleu en ce moment, et pourtant le bleu électrique est loin d’être celui que je préfère, et je n’aurais jamais porté cette couleur auparavant. Comme on dit, « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » ! Sur cette magnifique phrase, je vous explique:

J’ai commencé par appliquer mes deux vernis de base: Skinny Jeans de chez E.L.F, et le colorplay 79 de chez deBBY. Ce sont tous les deux des vernis bleu foncé, le premier étant un vernis basique reprenant la couleur jeans brut, et le second étant un vernis légèrement plus clair car irisé, reflétant très bien la lumière. J’ai fait des aplats de couleur symétriques d’une main à l’autre, en posant deux couches pour les deux, le E.L.F pouvant très bien se porter en une seule couche car il a quand même une bonne couvrance. Le deBBY est beaucoup moins couvrant, il est très liquide et très transparent, il mériterait presque une troisième couche mais ça passe encore avec deux. On pourrait s’arrêter là, mais c’était trop simple à mon goût, donc j’ai posé des striping tapes en « V » sur chaque ongle recouvert du vernis E.L.F, puis j’ai rempli l’intérieur de ce « V » avec le Skinny Jeans à l’aide d’un pinceau spécial nail art acheté chez MoYou. J’ai ensuite nettoyé mon pinceau et je l’ai trempé dans le dissolvant pour nettoyer mon striping tape, car oui, je ne sais pas colorier, et je dépasse partout 🙂 Et voilà le travail, vous n’avez plus qu’à recouvrir d’une couche de top coat pour fixer vos striping tapes et lisser votre nail art pour un rendu plus uniforme, ce que je n’ai pas fait comme à ma grande habitude, car je n’ai encore pas de top coat « confiance » qui ne fait pas tout baver-rater quand je le pose, si vous avez des marques fétiches qui font un bon top coat, n’hésitez pas à me le marquer en commentaires sous mon article, ça me serait d’une grande aide! Je vais encore râler demain que mon striping tape se barre de tous les côtés, si ce n’est pas déjà le cas… !!! 🙂

Je vous souhaites une agréable soirée, et une bonne fin de semaine.

Bisous,

Ju’.