Articles tagués “striping tape

Retour de vacances: aperçu des nail art réalisés, nouveautés et compagnie .. !

Plage_matin7

Mes petits choux, me voici enfin de retour après deux semaines de vacances bien méritées en Corse où il n’a fait que 32° (eh oui, seulement, quel malheur aha !). Bon, ici c’est pas la même, il fait tout gris souris et il faut renfiler les pulls pour mettre un doigt de pied dehors ! Comme vous avez dû le constater, je n’ai pas pu publier mes nail art au jour le jour sur Pinterest car je n’ai pas eu de connexion internet. Ce n’est tout de même pas une mauvaise chose, puisque j’ai pu profiter pleinement de mes vacances sans être accrochée à mes ongles ou à mon ordinateur.

J’ai quand même pensé à vous durant ces deux semaines, et je reviens avec plein de surprises: des nail art, poses simples et stamping  toussatoussa au nombre de 4 (oui pas plus, mais c’était les vacances et deux par semaines c’est largement suffisant pour ne pas malmener ses ongles, vacances ou non ! 🙂 ), des nouveautés (vernis x2 et top coat, rien que ça!), et de jolies photos de vacances qui viendront agrémenter l’article, ça changera !

Let’s GO !

Le premier nail art que j’ai réalisé est un nail art mat bicolore orange et noir (woula, ça devient compliqué à lire!), auquel j’ai ajouté du striping tape argenté pour souligner le côté graphique et masquer la démarcation noir/orange. Il faut savoir que c’est un nail art transformé car j’avais commencé par poser une couche de orange et j’avais fait des petits dessins au pinceau fin et à l’encre de chine mais ça ne m’a pas plu du tout et mon encre de chine a bavé partout, c’était la cata. J’ai donc repassé sur mon encre de chine avec un vernis noir très fluide et très couvrant de la marque Sinful Color. Essie Licorice ou Camelot de chez A England auraient pu convenir également. Je ne me suis pas embêtée à mettre du scotch pour avoir des lignes parfaites, j’ai simplement utilisé un pinceau fin pour avoir des lignes relativement droites puis j’ai rempli avec un pinceau plus épais. Pour le orange, c’est le 357 de chez Kiko qui a fait l’affaire car il est un peu plus vif que le monop’ make-up que je possède aussi. J’ai ensuite recouvert le noir du top coat mat de chez O.P.I avant de poser mon striping tape, et voilà!

Comme j’aime bien assortir mon vernis à mes tenues et donc à mes maillots quand je suis à la plage, j’ai continué mon périple onglesque avec une pose simple du vernis Kiko vert cactus  n°296 que j’ai rendu mat également, avant d’y apposer le motif « taches » à l’aide de la plaque de stamping 09 de la collection Princess de chez MoYou et du vernis blanc de chez Miss Cop. Je n’avais pas envie de réaliser des pois tout simples car c’est déjà ce que j’avais fait l’année dernière si vos souvenirs sont bons!

Ensuite, j’ai commencé la deuxième semaine avec une pose simple d’un vernis Formula X que je n’avais encore pas testé, joliment intitulé « Love Drug ». Sous le flacon, l’étiquette est pourtant assez répulsive : il y a du Formaldéhyde dans les vernis Formula X, chose que je n’ai pas précisé la dernière fois. Tant pis, mais faites attention à toujours mettre une bonne base de protection adaptée à vos ongles avant de poser votre couleur!

Ce fameux « Love Drug », c’est un joli prune que vous pouvez retrouver en visu ici sur le site de la marque. Je trouve cependant que cet aperçu est vraiment faux par rapport à la couleur du vernis qui est bien plus clair, c’est pourquoi je vous invite à regarder les inspirations de nailistas en bas de la page sous les photos du produits, si vous voulez être sûr de la colorimétrie. J’ai essayé de reproduire la couleur le plus fidèlement possible en photos, mais on ne sait jamais. Un basique de plus dans ma collection puisque c’est un vernis simple, sans effets, sans paillettes, sans rien, mais qui me plaît énormément. Je suis tout de même déçue d’avoir vu du formaldéhyde dedans mais bon, cela doit dépendre des coloris. Ce n’est donc pas une marque à répertorier dans les 3-free.

Enfin, le dernier nail art à avoir été sur mes ongles pendant ces vacances à été un petit triangulaire, ça me manquait tiens ! En fait, je voulais tester les laser toppings Bourjois qui me faisaient de l’oeil depuis longtemps longtemps. J’ai choisi la couleur 37 « Aqua Purple ». Il s’agit d’un vernis transparent utilisable en pose simple ou en top coat, rempli de millions de petites fibres en formes de bâtonnets. Les fibres sont violettes et roses mais virent respectivement du bleu au rouge en fonction de la lumière. Ce que je n’aime pas trop dans ces top coats c’est que les paillettes ou les fibres ne se répartissent pas uniformément. C’est aussi le but quelque part, mais si vous voulez vous la jouer « total look bâtonnets » (classe comme expression, avouez!) sur du noir par exemple ben vous allez vous retrouver avec des ongles disco et d’autres avec rien dessus. Je vous conseille donc de vous armer d’un pinceau (et d’un peu plus de patience) et de redéposer quelques paillettes là où il n’y en a pas. Bref, j’ai donc posé une base simple de noir Sinful Color et j’ai tout testé :
En accent nail sur l’annulaire, en « total look bâtonnets » 😉 , et enfin, en nail art triangles, en recouvrant certaines parties de mes ongles de vernis noirs avec un pinceau fin afin de ne laisser visible que des triangles de bâtonnets. Bon si vous ne suivez plus recommencez la lecture demain, parce que mon article est à rallonge et je suis très douée pour expliquer mes manoeuvres comme vous pouvez le voir ! Aha. Ensuite, une fois mes triangles faits, j’ai rajouté du striping tape pour faire comme précédemment : souligner le côté géométrique et ne plus voir de démarcation (utile quand vous avez fait des trucs pas trop trop soignés !).

J’ai terminé par une couche de top coat, ou plutôt de ma base Essie puisque je n’avais encore pas de top coat, pour sceller le tout. Alors, vous préférez quoi, l’accent nail, le total look ou le nail art ? 🙂

Je suis un peu mitigée concernant ces laser toppings, je les trouve cool, mais je pense que cela fait tellement longtemps que je les veux que je m’attendais à mieux, enfin je ne les utiliserai pas trop trop car comme tous les pailletés, pour l’enlever c’est galère faut reprendre la méthode papillotes « Edward aux mains d’argent » (Parce que, oui, on ressemble à ÇA quand on doit enlever les vernis à effets.. !).

Plage

J’ai également testé le top coat RapiDry, un top coat dit « à séchage rapide » que j’ai acheté en hésitant longuement entre lui et un sérum basique accélérateur de séchage qui ne fait pas protection. Comme je n’avais pas de top coat et qu’en plus il était moins cher, j’ai pris le top coat mais je regrette vraiment mon choix car je trouve qu’il sèche vraiment moins vite qu’un top coat classique, le comble ! Le pinceau est très très très épais et délivre une quantité de vernis pour un régiment. Je veux bien admettre qu’il ne faut pas toucher son vernis avec son top coat pour ne pas faire de trace ou quoi, mais là c’est carrément nul, et en plus je voulais un accélérateur de séchage et pas un truc immonde qui met 15 ans à sécher et qui fait buller. Bref, ça va pas m’aider à faire des nail art plus rapides tout ça .. !

Au moins c’est dit, après vous le trouverez peut-être formidable, rien ne vous empêche de tester. De toute façon je le réessayerai car en une fois il est difficile de se faire un avis car de multiples facteurs peuvent changer la donne (chaleur, humidité, etc.). Je vais donc retenter et je vous en reparlerai plus tard, si ça se trouve c’est une merveille !

Et bien dites-moi, ce fût un article interminable, mais il prend tout de même fin ici, avec une dernière photo de vacances finir en beauté et vous faire rêver un peu. On se retrouve très vite pour le concours, que je publierai en même temps que mon prochain article.

Rocapina

Bisous bisous,

Ju’.

Publicités

Bicolore

rayures7

Bonjour à toutes (et à tous pourquoi pas ?!) ! J’espère que vous allez bien par ce temps très ensoleillé et ces fortes chaleurs. Je pense que vous pensez (ouh ça devient philosophique) que cet article va renfermer ma fameuse surprise… et bien malheureusement non, toujours pas, finalement il faudra trouver une autre occasion que les un an du blog pour cette surprise car d’ici à ce qu’elle arrive sur le blog, ça sera peut-être bien les deux ans … ! Non j’exagère, mais plus sérieusement, j’attends toujours la réponse de certaines marques, donc tant que je n’ai pas cette fameuse réponse, pas de surprise malheureusement.. Tant pis, ça attendra, mais pour l’heure, je vous présente un nail art bicolore et à rayures, très facile à faire, avec des couleurs plutôt osées mais qui fonctionnent bien (ahhhh ces fameuses couleurs complémentaires ! Retournons donc en cours d’optique et de sensitométrie pour revoir les colorants des couches sensibles d’une émulsion de bromure d’argent… TOUT A FAIT !) Donc bref, pour en revenir aux ongles, et pour faire court, j’ai utilisé du bleu et du orange (oui, tout ça pour ça). J’ai très peu d’inspiration ces temps-ci, et surtout très peu de temps. Comme vous avez pu le constater, je n’ai finalement rien publier le w-e dernier alors que je vous avais promis monts et merveilles. J’ai donc pris la décision de publier qu’une fois par semaine en ce moment, ce que je fais depuis déjà quelques semaines.

Pour aujourd’hui, j’ai jeté mon dévolu sur le bleu indigo Pupa et le orange de chez monop’ make-up. J’ai mis une base blanche (MissCop) avant de poser des striping tape verticalement sur mes ongles, puis j’ai colorés les lignes en alternant bleu et orange. J’ai ensuite enlevé les striping tape et fait des poses simples sur les autres ongles. Le résultat me fait penser à des bonbons, je ne sais pas pourquoi, ça doit me faire penser aux rayures des berlingots ! J’aime beaucoup ces couleurs en ce moment, même si elles ne sont pas forcément faciles à porter, le blanc leur donne un  côté moins « choc » qu’elles pourraient l’être seules, l’une à côté de l’autre.

Après une semaine de réflexion, je me demande si je vais refaire un autre blog avec un autre nom, un autre visuel, ou si je vais carrément tout arrêter, je ne sais pas, un an = le bilan ! et je me rends compte que si au bout d’un an je n’ai pas eu tellement de visites, je n’en aurai pas beaucoup plus après. Quoi qu’il en soit je vous tiendrai au courant, en attendant je vous souhaite une bonne journée, et vous dis à très bientôt 🙂


Retour sur la base Rock Solid de Essie, la crème pour les mains Mixa – Nail art ‘triangularisation’ oui oui tout ça ! – Nail art simple & estival

vernis

Bonjouuuuuuur! Oui je sais, honte à moi, je suis en vacances, et qui dit vacances dit deux fois plus d’articles qu’en période hors vacances. Mais en ce moment avec ce beau soleil et ce temps plus que beau pour la période, eh ben on sort, on bouge son popotin dans la forêt, on prends des photos, on travaille quand même, et puis on se vernis les ongles mais un peu moins.. D’autant plus que mes ongles ne se sont toujours pas remis après pas mal de temps sans vernis et je pense savoir d’où vient le problème:

Bouh la mauvaise base pour les ongles Essie qui ne me convient pas du tout et qui m’assèche encore plus les ongles qui s’écaille de partout 😮
En même temps, beaucoup de bases et de produits durcisseur ne sont pas tip top niveau compo’, il faut savoir ce que l’on veut. Quoi qu’il en soit, je n’aime également pas cette base car elle est « trop fine ». Même si l’on en applique une bonne couche, si on a le malheur de s’accrocher à quoi que ce soit ou simplement de gratter une saleté sur son ongle lorsqu’elle a bien séché et ben elle s’en va, Bye bye la base, bonjour le truc hyper chiant à réappliquer toutes les 5 minutes. Bon après c’est peut être une réaction chimique avec mes ongles qui sait ! 🙂 J’ai vu que certaines personnes l’appréciaient alors pourquoi pas vous ? En tout cas ce n’est pas mon cas. 

Pour continuer ce petit article, j’aimerais faire un retour sur l’utilisation de la crème pour les mains Mixa, « crème mains nutritive mains sèches et ongles fragilisés ». C’est vrai que j’apprécie énormément la marque Mixa, c’est toujours des supers petits produits, qui sentent bons, et qui fonctionnent il faut le dire. Pour cette crème, c’est le cas, après plusieurs mois d’utilisations, je dois dire qu’elle fonctionne plutôt bien chez moi qui ai la peau très sèche et les ongles fragiles. Elle hydrate très bien mais ne laisse pas de film gras sur la peau comme certaines autres crèmes, elle sent très bon sans laisser une odeur trop présente, et la compo’ est top, sans phenoxyéthanol, et avec 99% des ingrédients d’origine naturelle. Bref, un vrai petit bonheur que mes amies me piquent !

Passons maintenant au nail art ‘triangularisation’ (Trop de syllabes dans un même mot !) tout ça pour définir un truc abominable et sans nom qui a pourtant bien commencé mais qui, au final, et beaucoup trop … trop trop. Too much, trop de motifs tue le motif,  surtout avec trop de couleurs, enfin bref, c’est pas super super mais si on regarde les ongles séparément ça peut le faire !! ^^ L’idée y est on va dire, c’est déjà ça ! J’ai utilisé les vernis MissCop’ blanc, Kiko 303 (brillant cuivré), 318 (mauve), 357 (orange), 283 (rose). J’ai réalisé les motifs à l’aide de striping tape.

Le deuxième nail art est un nail art simple composé de petits pois blanc faits au dotting tool sur le vernis sable Kiko sugar mat pour le rendre un peu moins rose barbie flashytude ! J’adore ce genre de vernis pour leur effet texturé un peu rocailleux sur l’ongle, moi j’adhère même si cela reste particulier, cela ne me gêne pas, bien au contraire. Ils sont très facile à poser contrairement à ce que l’on pourrait penser car les vernis sont assez liquidse et les ‘cristaux’ ne se forment qu’au séchage. Ils s’étalent bien et sont couvrants en une seule couche. Et le plus appréciable, c’est qu’ils sont très facilement retouchables, car il mettent un petit peu plus de temps à sécher que les vernis ‘classiques’ même s’ils sèchent quand même rapidement, et les retouchent se fondent dans l’effet sable donc on ne voit rien du tout. Et ça c’est vraiment le top! Bon par contre c’est assez galère à enlever je vous l’accorde ! Mais l’astuce des papillottes au bout des ongles marchent très bien: plutôt que d’utiliser des dissolvants bains qui bouffent les ongles, imbibez des cotons de votre dissolvant habituel, posez-les sur vos ongles et enroulez-les de papier alu pendant 5 à 10 minutes. Pour les vernis texturés ou les vernis pailletés, cette technique marche vraiment super bien et vous évite de gratter vos ongles et de les abîmer. J’adhère aussi au niveau couleur, leur couleur sont très flashy, ça donne un petit coup de pep’s par temps gris et ça brille par temps ensoleillé! Bon c’est vrai qu’en pose simple sur tous les ongles il faut oser, mais j’aime bien! 🙂

Voili voilou mes petits loups!

Je vous dis à très vite, plein de bisous,

Ju’


Premier nail art !

Alors voilà, aujourd’hui je vous présente le tout premier nail art que j’ai fait il y a quelques semaines, avec un striping tape qui ne tenait pas. Je l’ai réalisé avec des vernis de la marque Rimmel, en version brillante, puis en version mate en repassant une couche de vernis rose pâle par dessus, car, pour la petite astuce, cela permet d’éclaircir le vernis, et de rendre le striping tape un peu blanc. Enfin bref, j’ai trouvé ça joli alors je vous présente mes oeuvres !

IMG_0877        IMG_0889

IMG_0895   IMG_0886  IMG_0907

Les couleurs ne sont pas tout à fait pareil sur toutes les photos. Les couleurs réelles se rapprochent plus des deux premières photos qui sont en lumière naturelle. 

Bien Amicalement,

Logo site