Articles tagués “nail art

Retour de vacances: aperçu des nail art réalisés, nouveautés et compagnie .. !

Plage_matin7

Mes petits choux, me voici enfin de retour après deux semaines de vacances bien méritées en Corse où il n’a fait que 32° (eh oui, seulement, quel malheur aha !). Bon, ici c’est pas la même, il fait tout gris souris et il faut renfiler les pulls pour mettre un doigt de pied dehors ! Comme vous avez dû le constater, je n’ai pas pu publier mes nail art au jour le jour sur Pinterest car je n’ai pas eu de connexion internet. Ce n’est tout de même pas une mauvaise chose, puisque j’ai pu profiter pleinement de mes vacances sans être accrochée à mes ongles ou à mon ordinateur.

J’ai quand même pensé à vous durant ces deux semaines, et je reviens avec plein de surprises: des nail art, poses simples et stamping  toussatoussa au nombre de 4 (oui pas plus, mais c’était les vacances et deux par semaines c’est largement suffisant pour ne pas malmener ses ongles, vacances ou non ! 🙂 ), des nouveautés (vernis x2 et top coat, rien que ça!), et de jolies photos de vacances qui viendront agrémenter l’article, ça changera !

Let’s GO !

Le premier nail art que j’ai réalisé est un nail art mat bicolore orange et noir (woula, ça devient compliqué à lire!), auquel j’ai ajouté du striping tape argenté pour souligner le côté graphique et masquer la démarcation noir/orange. Il faut savoir que c’est un nail art transformé car j’avais commencé par poser une couche de orange et j’avais fait des petits dessins au pinceau fin et à l’encre de chine mais ça ne m’a pas plu du tout et mon encre de chine a bavé partout, c’était la cata. J’ai donc repassé sur mon encre de chine avec un vernis noir très fluide et très couvrant de la marque Sinful Color. Essie Licorice ou Camelot de chez A England auraient pu convenir également. Je ne me suis pas embêtée à mettre du scotch pour avoir des lignes parfaites, j’ai simplement utilisé un pinceau fin pour avoir des lignes relativement droites puis j’ai rempli avec un pinceau plus épais. Pour le orange, c’est le 357 de chez Kiko qui a fait l’affaire car il est un peu plus vif que le monop’ make-up que je possède aussi. J’ai ensuite recouvert le noir du top coat mat de chez O.P.I avant de poser mon striping tape, et voilà!

Comme j’aime bien assortir mon vernis à mes tenues et donc à mes maillots quand je suis à la plage, j’ai continué mon périple onglesque avec une pose simple du vernis Kiko vert cactus  n°296 que j’ai rendu mat également, avant d’y apposer le motif « taches » à l’aide de la plaque de stamping 09 de la collection Princess de chez MoYou et du vernis blanc de chez Miss Cop. Je n’avais pas envie de réaliser des pois tout simples car c’est déjà ce que j’avais fait l’année dernière si vos souvenirs sont bons!

Ensuite, j’ai commencé la deuxième semaine avec une pose simple d’un vernis Formula X que je n’avais encore pas testé, joliment intitulé « Love Drug ». Sous le flacon, l’étiquette est pourtant assez répulsive : il y a du Formaldéhyde dans les vernis Formula X, chose que je n’ai pas précisé la dernière fois. Tant pis, mais faites attention à toujours mettre une bonne base de protection adaptée à vos ongles avant de poser votre couleur!

Ce fameux « Love Drug », c’est un joli prune que vous pouvez retrouver en visu ici sur le site de la marque. Je trouve cependant que cet aperçu est vraiment faux par rapport à la couleur du vernis qui est bien plus clair, c’est pourquoi je vous invite à regarder les inspirations de nailistas en bas de la page sous les photos du produits, si vous voulez être sûr de la colorimétrie. J’ai essayé de reproduire la couleur le plus fidèlement possible en photos, mais on ne sait jamais. Un basique de plus dans ma collection puisque c’est un vernis simple, sans effets, sans paillettes, sans rien, mais qui me plaît énormément. Je suis tout de même déçue d’avoir vu du formaldéhyde dedans mais bon, cela doit dépendre des coloris. Ce n’est donc pas une marque à répertorier dans les 3-free.

Enfin, le dernier nail art à avoir été sur mes ongles pendant ces vacances à été un petit triangulaire, ça me manquait tiens ! En fait, je voulais tester les laser toppings Bourjois qui me faisaient de l’oeil depuis longtemps longtemps. J’ai choisi la couleur 37 « Aqua Purple ». Il s’agit d’un vernis transparent utilisable en pose simple ou en top coat, rempli de millions de petites fibres en formes de bâtonnets. Les fibres sont violettes et roses mais virent respectivement du bleu au rouge en fonction de la lumière. Ce que je n’aime pas trop dans ces top coats c’est que les paillettes ou les fibres ne se répartissent pas uniformément. C’est aussi le but quelque part, mais si vous voulez vous la jouer « total look bâtonnets » (classe comme expression, avouez!) sur du noir par exemple ben vous allez vous retrouver avec des ongles disco et d’autres avec rien dessus. Je vous conseille donc de vous armer d’un pinceau (et d’un peu plus de patience) et de redéposer quelques paillettes là où il n’y en a pas. Bref, j’ai donc posé une base simple de noir Sinful Color et j’ai tout testé :
En accent nail sur l’annulaire, en « total look bâtonnets » 😉 , et enfin, en nail art triangles, en recouvrant certaines parties de mes ongles de vernis noirs avec un pinceau fin afin de ne laisser visible que des triangles de bâtonnets. Bon si vous ne suivez plus recommencez la lecture demain, parce que mon article est à rallonge et je suis très douée pour expliquer mes manoeuvres comme vous pouvez le voir ! Aha. Ensuite, une fois mes triangles faits, j’ai rajouté du striping tape pour faire comme précédemment : souligner le côté géométrique et ne plus voir de démarcation (utile quand vous avez fait des trucs pas trop trop soignés !).

J’ai terminé par une couche de top coat, ou plutôt de ma base Essie puisque je n’avais encore pas de top coat, pour sceller le tout. Alors, vous préférez quoi, l’accent nail, le total look ou le nail art ? 🙂

Je suis un peu mitigée concernant ces laser toppings, je les trouve cool, mais je pense que cela fait tellement longtemps que je les veux que je m’attendais à mieux, enfin je ne les utiliserai pas trop trop car comme tous les pailletés, pour l’enlever c’est galère faut reprendre la méthode papillotes « Edward aux mains d’argent » (Parce que, oui, on ressemble à ÇA quand on doit enlever les vernis à effets.. !).

Plage

J’ai également testé le top coat RapiDry, un top coat dit « à séchage rapide » que j’ai acheté en hésitant longuement entre lui et un sérum basique accélérateur de séchage qui ne fait pas protection. Comme je n’avais pas de top coat et qu’en plus il était moins cher, j’ai pris le top coat mais je regrette vraiment mon choix car je trouve qu’il sèche vraiment moins vite qu’un top coat classique, le comble ! Le pinceau est très très très épais et délivre une quantité de vernis pour un régiment. Je veux bien admettre qu’il ne faut pas toucher son vernis avec son top coat pour ne pas faire de trace ou quoi, mais là c’est carrément nul, et en plus je voulais un accélérateur de séchage et pas un truc immonde qui met 15 ans à sécher et qui fait buller. Bref, ça va pas m’aider à faire des nail art plus rapides tout ça .. !

Au moins c’est dit, après vous le trouverez peut-être formidable, rien ne vous empêche de tester. De toute façon je le réessayerai car en une fois il est difficile de se faire un avis car de multiples facteurs peuvent changer la donne (chaleur, humidité, etc.). Je vais donc retenter et je vous en reparlerai plus tard, si ça se trouve c’est une merveille !

Et bien dites-moi, ce fût un article interminable, mais il prend tout de même fin ici, avec une dernière photo de vacances finir en beauté et vous faire rêver un peu. On se retrouve très vite pour le concours, que je publierai en même temps que mon prochain article.

Rocapina

Bisous bisous,

Ju’.

Publicités

Formula X ‘Power Source’

Aztèque

Mes petits choux,

Je n’ai finalement pas résisté à la tentation de vous refaire un petit article avant de partir en vacances, malgré mes ongles courts. Comme je suis passée chez Sephora et que par miracle ils avaient quelques vernis Formula X (oui, je dis bien « quelques », car « Désolée mademoiselle, les vernis de cette marque ne sont que dans les très grands Sephora, on ne devrait même pas en avoir mais on en a quand même commandé quelques uns »… les joies des petites villes perdues !), et j’ai quand même réussi à en dénicher un potable dans le peu de coloris qu’ils avaient. J’ai aussi acheté un rouge O.P.I mais je vous le réserve pour plus tard 😉

Ce fameux vernis Formula X, c’est Power Source, un rose corail néon qui ressemble à beaucoup d’autres que je possède, mais il fallait que je teste cette marque, et c’était la seule teinte qui me plaisait! Comme je portais une base « gris perlé », qui ressemble plus à du taupe d’ailleurs, de chez Monop’ Make-up, sur laquelle j’avais passé un coup de top coat mat de chez O.P.I, je me suis dit que j’allais vous faire un petit nail art avec le Formula X.
J’ai fait quelque chose un peu aztèque bizarre, mais ça m’a permis de tester mon pinceau fin, et ma vieille encre de chine de primaire !! Je n’avais pas de top coat brillant et je ne voulais pas rendre mat l’ensemble donc j’ai passé un coup de base Essie pour rendre le tout bien lisse mais bon même si j’ai bien fait attention de ne pas toucher le nail art avec le pinceau, ça a un peu effacé l’encre de chine et un petit peu bavé donc c’est plus très net mais ça va encore, et puis le top coat mat a évidemment disparu dans tout ça!! De toute façon le but n’était pas de vous montrer le top coat mat mais bel et bien le nail art 🙂 Vous pouvez tout de même retrouver deux photos du taupe « matifié » sur mon Pinterest par ici, abonnez-vous à mon contenu, à défaut d’articles il y aura des photos durant les deux semaines à venir !

Le pinceau fin est vraiment une chose à adopter, je ne regrette pas du tout mon achat, j’ai pris un kit de pinceaux fins et de pinceaux plats chez Cultura, j’en ai eu pour quelque chose comme 4 euros les 10 pinceaux si mes souvenirs sont bons, donc c’est une affaire, et ça sert toujours (oui, avant j’avais marqué 8euros mais après vérification sur mon ticket de caisse c’était bien 3,99€ le set de 10 pinceaux !). Le pinceau fin et l’encre de chine vous permettront vraiment de faire des motifs plus fins surtout pour les traits (ne regardez pas les photos du nail art du jour en lisant ça sinon vous vous direz que les pinceaux font vraiment rien de fins car je n’ai pas fait dans la finesse aujourd’hui !! Sauf si vous regardez le majeur où les traits centraux sont très fins). Il faut bien essorer son pinceau en faisant d’abord des traits sur une feuille pour éviter les pâtés.

Quant au vernis Formula X, je ne l’ai pas testé en pose simple mais pour le peu que je l’ai utilisé aujourd’hui, j’en suis ravie. La pose a été très facile, le vernis est fluide et assez couvrant, les couleurs sont top, et il sèche relativement vite. Il m’a coûté 12,90€ pour 12mL soit un peu moins rempli que les Essie pour le même prix, mais vous verrez, devant toutes leurs belles couleurs vous en oublierez le prix hihi!

Je vous fait aussi un petit topo du top coat mat de chez O.P.I qui est vraiment très bien, il sèche hyper hyper vite, et vous fait des ongles en velours, c’est tout doux et très joli. Je le trouve même mieux que le Essie Matte About You car il est plus fluide donc il sèche plus vite. Sinon, cela reste un top coat mat donc c’est le même rendu au final.

Voilà les filles, on se quitte là-dessus, et on se retrouve sur Pinterest pendant les vacances ! 🙂

Bisous,

Ju’


Une envolée de confettis pour un mariage réussi!

confettis_mariage_9

Hello! 🙂 Je viens de me rendre compte que cela fait trois fois de suite que je publie un article dont le titre commence par « retour » ou « le retour »… Il serait peut-être temps de changer, hum hum …

confettis_mariage_10Aujourd’hui, pas de retour, mais plutôt un départ vers Dijon où un mariage m’attend. Après ce petit week-end du jeudi férié et du vendredi où j’ai eu la chance de faire le pont (eh oui, ne pleurez pas, vous aussi un jour, peut-être…!), eh bien le vrai week-end s’annonce long et chargé, j’ai même failli en oublier le blog, mais cela faisait déjà un petit moment que je n’avais pas publié, et je n’allais pas publier ce dimanche, alors me voici, me voilà ! J’étais donc en manque de temps, en manque d’inspiration, en manque de motivation et en manque d’argent donc pas de nouveaux vernis à l’horizon, et pas de trucs mirobolants non plus malheureusement pour vous! J’ai simplement fait efficace pour être un peu près présentable et assortie pour ce fameux mariage. Comme ma tenue va se composer d’une jupe noire et d’un haut corail flashy, j’ai posé deux couches de Essie Peach Daiquiri sur mes mains et mes pieds, puis j’ai ressorti mon top coat confettis l’Oréal que j’ai appliqué sur les mains seulement (faut pas que ce soit too much non plus, et en plus il ne faut jamais avoir les mains et les pieds identiques !). Je vous avais déjà présenté ce fameux top coat confettis au rendu street art/grafitti/tag, que j’avais posé sur une base noire et qui rendait déjà très bien, et bien le revoici sur une base colorée. Je le trouve toujours aussi bien, et j’ai même découvert qu’il rendait le vernis du dessous légèrement mat. Le seul souci avec ce genre de vernis, c’est que les paillettes ne s’appliquent pas toujours uniformément sur l’ongle et en retouchant un peu et bien le vernis transparent dans lequel baigne toutes ces particules magiques ne reste pas lisse (dû aux plusieurs passages du pinceau). Je conseillerais donc de rajouter une couche de top coat par dessus tout ce tralala, même si, comme à ma grande habitude, je ne l’ai pas fait, car je n’ai toujours pas trouvé LE top coat digne de ce nom, et parce que j’avais clairement la flemmingite aiguë ! J’ai quand même rajouté mon petit grain de sel dans ce top coat déjà bien chargé, en faisant des petits pois de différentes tailles au dotting tool avec le vernis argenté Rimmel « Your Majesty », pour donner de la brillance et de la matière au vernis.

Sur ces jolies paroles, je vous souhaite un très bon week end, et vous dis à la semaine prochaine les petits loups!

Ju’.


Le retour du soleil: petits pois colorés

pois-colorés
Coucou les filles! J’espère que vous avez passé un aussi bon week end que moi, sous le soleil qui commence à pointer le bout de son nez. Je ne peux pas trop publier la semaine en ce moment car je travaille et mes horaires ne me permettent pas trop de me faire les ongles, d’écrire un article, et tout le tralala. Je pense quand même à vous le week-end, c’est pourquoi je vous retrouve aujourd’hui pour un nail art… qui ne ressemble pas tellement à ce que j’imaginais à la base ^^
Déjà, j’en avais tellement marre de mes ongles qui partaient en javel, que j’ai décidé de tout couper court, c’est le meilleur moyen pour leur refaire une santé, surtout que je recommençais à les ronger. Je déteste mes ongles quand ils sont courts mais bon, je n’allais pas attendre un mois avant de refaire un article alors voilà.
J’ai réalisé un aplat avec deux couches du vernis Essie Sole Mate 45, un prune assez foncé, que j’ai éclairci avec un accent nail gris pailleté (le Rimmel Your Majesty 239) et des lignes de ce même vernis sur les autres doigts. C’est là que j’imaginais un truc beaucoup plus fin et gracieux car je comptais mettre des pois accroché à une fine ligne, plutôt qu’à des traits grossiers comme ici, mais je n’ai pas de pinceau fin alors ça complique la chose.. J’ai quand même failli m’arrêter là car je trouvais le résultat assez joli, mais dans ma tête j’imaginais un truc plus coloré, donc j’ai continué!
J’ai réalisé des pois argentés de part et d’autre de la ligne centrale, puis j’ai ajouté dans chaque pois des autres pois plus petits, orangés (Monop’ make-up) et vert anis (Bourjois Lime Catwalk 38)
(Ouch, désolée, le soleil s’est invité sur mon pouce, c’est pas joli joli !!)
Je ne suis pas satisfaite du résultat, même si les couleurs vont bien ensembles et que cela reste correct. Le nail art rend beaucoup mieux à l’ombre qu’en plein soleil car le gris pailleté renvoie toute la lumière donc on distingue moins les pois colorés qu’il y a par dessus, surtout au niveau du vert anis qui se fait littéralement cramer par le gris argenté. Le résultat est quand même sympathique donc je vais essayer de le garder plus d’une heure !! Mais je réessayerai ce nail art quand j’aurai investi dans un super pinceau tout fin, pour que ce soit plus minutieux et plus comme je l’espérais.
Voilà voilà, je vous souhaite une bonne fin de journée et une bonne semaine à vous,
(PS: désolée pour la présentation tout en bloc, mais wordpress doit avoir des bug, ma mise en page ne se publie pas…)
Plein de bisous,
Ju’

Nail art bleu électrique

bleu-éléctrique3Hello! Je suis désolée de ne publier que maintenant, en cette « heure tardive », mais ma journée fût bien remplie, et mon nail art pas terminé, c’est surtout ça d’ailleurs :p

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nail art bleu électrique comme l’indique le titre du post, car j’ai récemment acheté un petit pull de ce même bleu. J’ai la folie du bleu en ce moment, et pourtant le bleu électrique est loin d’être celui que je préfère, et je n’aurais jamais porté cette couleur auparavant. Comme on dit, « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » ! Sur cette magnifique phrase, je vous explique:

J’ai commencé par appliquer mes deux vernis de base: Skinny Jeans de chez E.L.F, et le colorplay 79 de chez deBBY. Ce sont tous les deux des vernis bleu foncé, le premier étant un vernis basique reprenant la couleur jeans brut, et le second étant un vernis légèrement plus clair car irisé, reflétant très bien la lumière. J’ai fait des aplats de couleur symétriques d’une main à l’autre, en posant deux couches pour les deux, le E.L.F pouvant très bien se porter en une seule couche car il a quand même une bonne couvrance. Le deBBY est beaucoup moins couvrant, il est très liquide et très transparent, il mériterait presque une troisième couche mais ça passe encore avec deux. On pourrait s’arrêter là, mais c’était trop simple à mon goût, donc j’ai posé des striping tapes en « V » sur chaque ongle recouvert du vernis E.L.F, puis j’ai rempli l’intérieur de ce « V » avec le Skinny Jeans à l’aide d’un pinceau spécial nail art acheté chez MoYou. J’ai ensuite nettoyé mon pinceau et je l’ai trempé dans le dissolvant pour nettoyer mon striping tape, car oui, je ne sais pas colorier, et je dépasse partout 🙂 Et voilà le travail, vous n’avez plus qu’à recouvrir d’une couche de top coat pour fixer vos striping tapes et lisser votre nail art pour un rendu plus uniforme, ce que je n’ai pas fait comme à ma grande habitude, car je n’ai encore pas de top coat « confiance » qui ne fait pas tout baver-rater quand je le pose, si vous avez des marques fétiches qui font un bon top coat, n’hésitez pas à me le marquer en commentaires sous mon article, ça me serait d’une grande aide! Je vais encore râler demain que mon striping tape se barre de tous les côtés, si ce n’est pas déjà le cas… !!! 🙂

Je vous souhaites une agréable soirée, et une bonne fin de semaine.

Bisous,

Ju’.


Nail art au scotch

 

 

lignes7

Holà Chicas! On se retrouve aujourd’hui (il serait temps.. !) pour un article où je vais vous présenter un nail art simple réalisé au scotch, puis le même en amélioré avec l’ajout d’une seconde couleur. Je comptais vous faire un dégradé à la base avec un joli Kiko turquoise et un vert de la même collection, et agrémenter le tout d’un stamping, sauf qu’avec une éponge de cuisine, j’aime autant vous dire que c’était complètement raté rien que sur le premier ongle, donc j’ai abandonné cette idée trop ambitieuse, et je suis retournée aux classiques !! J’ai donc posé deux couches fines du vernis violet Kiko n°315, puis, une fois que le vernis est bien bien bien sec (étape ultra importante si vous ne voulez pas tout ruiner), j’ai posé sur mes ongles des bandes de scotch préalablement « descotché » (descotché: dans le langage courant de la bloggueuse Ju’, descotcher signifie coller et décoller le scotch plusieurs fois sur sa main ou un support propre afin de lui enlever son côté trop collant et ainsi ne pas abîmer ses ongles au décollage du scotch, cf. Larousse de Ju’) ! Bref, après cette petite folie passagère, je continue mon explication: j’ai donc posé des petites bandes de scotch afin de créer des lignes verticales ou horizontales sur mes ongles, plus ou moins grosses et plus ou moins centrée, puis j’ai remplis les lignes avec du vernis blanc de chez Miss Cop, mon fameux allié du moment. Il est préférable de décoller le scotch juste après avoir poser votre vernis, sans attendre qu’il sèche, sinon vous risquer de ne pas avoir des lignes bien nettes au décollage, avec des petits filets de vernis qui vont venir se déposer un peu partout.. Enfin je pense que vous le savez toutes depuis le temps que cette technique existe, mais je préfère repréciser, on ne sait jamais, et puis en plus, chacun a ses petites méthodes, alors voilà! 🙂

lignes8

 

Le résultat est plutôt sympa, géométrique et très désordonné, on ne retrouve pas de symétrie d’une main à l’autre et je trouve ça chouette. C’est néanmoins un chouilla simple pour moi, j’ai donc rajouté des petites touches de vert anis (l’influence de mes chaises de cuisine, ma théière, mon égouttoir, et mon ancien ordinateur a eu raison de moi, j’ai craqué et j’ai mis du vert anis!), couleur qui cela dit, s’accorde plutôt bien avec du violet. J’ai utilisé le vernis Bourjois Lime Catwalk, que j’ai rajouté en petites touches sur le blanc car je ne sais pas s’il se serait vu sur le violet qui est pas mal foncé. Donc j’ai pris mon dotting tool et j’ai fait des pois (plus ou moins gros suivant la largeur des lignes du dessous), sur les lignes blanches. J’ai fait ça sur la main gauche, et sur la main droite j’avais envie de turquoise, donc j’ai fait la même chose mais avec du bleu turquoise pour vous montrer que ce fameux Kiko violet foncé va avec tout! 🙂 Bon j’avais un peu la tremblote ce matin donc je suis désolée si la main droite est pas  super bien faite au niveau des pois.. (on arrive même à distinguer les traces d’oreillet si on zoom un peu, FORMIDABLE!)

lignes&pois2

 

 

Voilà les minettes, je vous souhaite une bonne après-midi, et un bon début de semaine,

Bisous,

Ju’


Minutie

minutie3Bonjour les filles! Finalement je n’ai pas eu le temps de publier mon article hier soir mais il était déjà tout prêt dans ma tête et mes ongles étaient faits eux aussi! Avec le retour du soleil, j’avais envie de gaieté et de couleurs flashy mais surtout d’un nail art qui reste simple et pas too much, juste dans le détail, pour pouvoir le porter sans avoir peur de montrer ses petites mimines 🙂 J’ai donc associé un corail néon que je vous ai déjà présenté avec un gris passe-partout pour l’atténuer un petit peu. J’ai donc porté mon choix sur le Kiko gris n°327 ainsi que le Rimmel Coralicious n°430. Le Kiko gris est couvrant en deux couches fines, mais le Rimmel est difficilement couvrant même après trois couches où l’on distingue encore un peu le bord libre à la lumière. Je vous recommande donc de le poser sur une base rosé ou blanche pour ne plus distinguer de démarcations. J’ai donc posé en aplat ces deux couleurs et j’y ai simplement rajouté quelques petits pois au dotting tool. Sur la main gauche, j’ai rajouté des petits pois corail sur le gris, tandis que j’ai fait l’inverse sur la main droite, en déposant des pois gris sur le corail. Rien de plus simple, donc, que ce petit nail art printanier et frais, qui vous mettra, je l’espère, d’aussi bonne humeur que moi !!

Ne tenez pas compte de la différence de couleurs du vernis corail, c’est à cause des différents éclairages, certaines photos sont prises au flash et d’autres en lumière naturelle, c’est donc bien le rendu en lumière naturelle qu’il faut garder en tête, un corail flashy qui tire plutôt vers l’orangé et non vers le fuchsia.

Je vous souhaite plein de bonnes choses,

à très bientôt,

Ju’


Retour sur la base Rock Solid de Essie, la crème pour les mains Mixa – Nail art ‘triangularisation’ oui oui tout ça ! – Nail art simple & estival

vernis

Bonjouuuuuuur! Oui je sais, honte à moi, je suis en vacances, et qui dit vacances dit deux fois plus d’articles qu’en période hors vacances. Mais en ce moment avec ce beau soleil et ce temps plus que beau pour la période, eh ben on sort, on bouge son popotin dans la forêt, on prends des photos, on travaille quand même, et puis on se vernis les ongles mais un peu moins.. D’autant plus que mes ongles ne se sont toujours pas remis après pas mal de temps sans vernis et je pense savoir d’où vient le problème:

Bouh la mauvaise base pour les ongles Essie qui ne me convient pas du tout et qui m’assèche encore plus les ongles qui s’écaille de partout 😮
En même temps, beaucoup de bases et de produits durcisseur ne sont pas tip top niveau compo’, il faut savoir ce que l’on veut. Quoi qu’il en soit, je n’aime également pas cette base car elle est « trop fine ». Même si l’on en applique une bonne couche, si on a le malheur de s’accrocher à quoi que ce soit ou simplement de gratter une saleté sur son ongle lorsqu’elle a bien séché et ben elle s’en va, Bye bye la base, bonjour le truc hyper chiant à réappliquer toutes les 5 minutes. Bon après c’est peut être une réaction chimique avec mes ongles qui sait ! 🙂 J’ai vu que certaines personnes l’appréciaient alors pourquoi pas vous ? En tout cas ce n’est pas mon cas. 

Pour continuer ce petit article, j’aimerais faire un retour sur l’utilisation de la crème pour les mains Mixa, « crème mains nutritive mains sèches et ongles fragilisés ». C’est vrai que j’apprécie énormément la marque Mixa, c’est toujours des supers petits produits, qui sentent bons, et qui fonctionnent il faut le dire. Pour cette crème, c’est le cas, après plusieurs mois d’utilisations, je dois dire qu’elle fonctionne plutôt bien chez moi qui ai la peau très sèche et les ongles fragiles. Elle hydrate très bien mais ne laisse pas de film gras sur la peau comme certaines autres crèmes, elle sent très bon sans laisser une odeur trop présente, et la compo’ est top, sans phenoxyéthanol, et avec 99% des ingrédients d’origine naturelle. Bref, un vrai petit bonheur que mes amies me piquent !

Passons maintenant au nail art ‘triangularisation’ (Trop de syllabes dans un même mot !) tout ça pour définir un truc abominable et sans nom qui a pourtant bien commencé mais qui, au final, et beaucoup trop … trop trop. Too much, trop de motifs tue le motif,  surtout avec trop de couleurs, enfin bref, c’est pas super super mais si on regarde les ongles séparément ça peut le faire !! ^^ L’idée y est on va dire, c’est déjà ça ! J’ai utilisé les vernis MissCop’ blanc, Kiko 303 (brillant cuivré), 318 (mauve), 357 (orange), 283 (rose). J’ai réalisé les motifs à l’aide de striping tape.

Le deuxième nail art est un nail art simple composé de petits pois blanc faits au dotting tool sur le vernis sable Kiko sugar mat pour le rendre un peu moins rose barbie flashytude ! J’adore ce genre de vernis pour leur effet texturé un peu rocailleux sur l’ongle, moi j’adhère même si cela reste particulier, cela ne me gêne pas, bien au contraire. Ils sont très facile à poser contrairement à ce que l’on pourrait penser car les vernis sont assez liquidse et les ‘cristaux’ ne se forment qu’au séchage. Ils s’étalent bien et sont couvrants en une seule couche. Et le plus appréciable, c’est qu’ils sont très facilement retouchables, car il mettent un petit peu plus de temps à sécher que les vernis ‘classiques’ même s’ils sèchent quand même rapidement, et les retouchent se fondent dans l’effet sable donc on ne voit rien du tout. Et ça c’est vraiment le top! Bon par contre c’est assez galère à enlever je vous l’accorde ! Mais l’astuce des papillottes au bout des ongles marchent très bien: plutôt que d’utiliser des dissolvants bains qui bouffent les ongles, imbibez des cotons de votre dissolvant habituel, posez-les sur vos ongles et enroulez-les de papier alu pendant 5 à 10 minutes. Pour les vernis texturés ou les vernis pailletés, cette technique marche vraiment super bien et vous évite de gratter vos ongles et de les abîmer. J’adhère aussi au niveau couleur, leur couleur sont très flashy, ça donne un petit coup de pep’s par temps gris et ça brille par temps ensoleillé! Bon c’est vrai qu’en pose simple sur tous les ongles il faut oser, mais j’aime bien! 🙂

Voili voilou mes petits loups!

Je vous dis à très vite, plein de bisous,

Ju’